Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 14:43
Les revendications des usagers des bacs de Seine

Suite aux débats de l'assemblée générale du 27 mai 2011, la réception de courriers et les messages du blog les principales revendications de l’association sont :

 

- Un bac à Yainville le dimanche de 10 h à 18 h (une équipe)

- Etudier la faisabilité d’un décalage des horaires à Duclair d’une demi heure (5 H - 23H au lieu de 4 H30 - 22H30

- Améliorer la priorité entre les poids lourds et les véhicules légers au bac de Duclair (une gestion des flux des poids lourds moins défavorable aux véhicules légers)

- Régler le problème acoustique du bac de Duclair lorsqu’il tape sur la cale

- Supprimer le feu clignotant à Duclair le dimanche lors du débarquement des véhicules

- Aménager les zones d’attente à Berville sur Seine (actuellement dangereuse pour les riverains) et à Mesnil sous Jumièges (actuellement en plein virage)

- Panneaux lumineux : améliorer la réactivité des messages, assurer une permanence couvrant les horaires de passage

- Développer d’autres supports d’informations des usagers

- Rendre accessible les cahiers de revendication et de doléance sur les bacs maritimes

- Mettre en place des formations spécifiques pour le personnel pour améliorer les relations avec les usagers (du type accueil du public, gestion du stress)

 

Merci d'adresser vos remarques pour la finalisation du compte rendu de l'assemblée générale

 

 

Les revendications des usagers des bacs de Seine
Les revendications des usagers des bacs de Seine
Les revendications des usagers des bacs de Seine
Partager cet article
Repost0
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 06:14

Inauguration du bac 23 en présence des représentants de l'Association des Usagers des Bacs de Seine fondée en 2003 et du Comité de Défense du Bac de Quillebeuf fondé en 1987

Pour le Comité de Défense du Bac de Quillebeuf cette inauguration est l'aboutissement d'un quart de siècle d'actions militantes puisqu'en 1987 un projet de remplacement du Bac par un passage pièton assuré par une vedette était envisagé

 

Quillebeuf - Port Jérôme : Inauguration du bac 23 le 12 février 2011
Quillebeuf - Port Jérôme : Inauguration du bac 23 le 12 février 2011
Quillebeuf - Port Jérôme : Inauguration du bac 23 le 12 février 2011
Quillebeuf - Port Jérôme : Inauguration du bac 23 le 12 février 2011
Quillebeuf - Port Jérôme : Inauguration du bac 23 le 12 février 2011
Quillebeuf - Port Jérôme : Inauguration du bac 23 le 12 février 2011
Quillebeuf - Port Jérôme : Inauguration du bac 23 le 12 février 2011
Partager cet article
Repost0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 05:52

 

ASSEMBLEE GENERALE DU 19 NOVEMBRE 2009 A HEURTEAUVILLE

  

 

ORDRE DU JOUR

 

-          Bienvenue à Heurteauville

-          Rapport moral, Bilan Financier

-          Point général des revendications auprès du Conseil Général (horaires, sécurité, information des usagers, renouvellement du parc, convivialité, etc)

-          L’avenir du Passage d’eau de Duclair

-          Eventuelle adhésion à une fédération d’usagers des transports publics

-          Renouvellement du Conseil d’administration et du Bureau

-          Questions diverses

 

20H00, devant une vingtaine de personnes le Président Martial MURRAY ouvre la séance de l'Assemblée Générale de l’Association des Usagers des Bac de Seine du 19 novembre 2009

 

Antoine CLERET Maire de Heurteauville souhaite la bienvenue aux usagers et rappelle l’absence de bac à Yainville le dimanche alors que les commerces sont situés rive droite.

 

Les Elus de département sont  représentés par Bernard LEGER Conseiller Général du Canton de Duclair.

 

Les Services du Département de la Seine Maritime sont représentés par le Directeur Général Adjoint du Pôle Infrastructures et par le Directeur des ports départementaux, bacs et voies vertes

 

RAPPORT MORAL :

 

 

Le Président Martial Murray rappelle les aspects positifs : coopération avec le Conseil Général de la Seine Maritime, les panneaux lumineux, les problèmes sont pris à cœur et les aspects négatifs : Yainville le dimanche, le bac de Duclair. Le rôle de l’association est de faire remonter ce qui ne va pas. Les messages de colère sur le blog sont analysés à froid, dans une optique d’amélioration du service

 

LE PASSAGE D’EAU DE DUCLAIR

 

AUGMENTATION DU TRAFIC :

Le bac est saturé suite à l’augmentation du trafic. L’augmentation du trafic concerne tous les passages d’eau. A Duclair on est passé entre 2005 et 2009 de 1000 à 1500 véhicules jour dont 300 poids lourds. Face à cette augmentation il est étudié l’éventualité d’horaires pour les camions des carrières. Les projets de taxation en cours des poids lourds aux ponts de Brotonne et Flaubert amèneront plus de trafic vers le bac de Duclair. La population de la boucle d’Anneville va continuer d’augmenter au vue des permis de construire accordés. Le périmètre d’activités s’élargit vers Barentin augmentant ainsi la demande en transport.

 

LES PANNES :

Le bac maritime n°21 en service depuis 1999 est inadapté au passage d’eau de Duclair. Les pannes se succèdent les unes aux autres. Aussi il a été décidé de faire cette fois ci de gros travaux pour y remédier, les moteurs ont été sortis et un cloisonnement installé.

Bernard Léger a rappelé comment le choix de la motorisation (deux propulseurs au lieu de quatre) s’était faite de manière cavalière à l’époque. Le côté pathétique est ironiquement complété par l’épisode du baptême (lors du baptême du bac 21, la bouteille ne s’est pas cassé du premier coup).

Le bac n°14 qui sert de bac de remplacement, tombe en panne plus souvent, cela oblige à utiliser le bac fluvial de Mesnil sous Jumièges la question est posé de son maintient comme bac de remplacement.

 

LES AGRESSIONS VIS-A-VIS DU PERSONNEL :

L’augmentation du trafic et les pannes successives créent des tensions avec le personnel. On dénote désormais des agressions physiques. Il est envisagé d’exclure du trafic certains véhicules. Les actes d’incivilité ne sont pas acceptables.

 

AMENAGEMENT DES CALES :

A Berville, l’aménagement de la zone d’attente sur le terrain du Port Autonome est programmé pour le printemps 2010 (coût 4,5 millions d’Euros). Le but est de décongestionner le zone d’attente et de sécuriser le trajet des enfants concernés par les transports scolaires.

Le projet de réaménagement de la cale de Duclair est suspendu, faute de trouver une solution réalisable. Le transfert de trafic vers Mesnil sous Jumièges entraîne un sérieux problème de sécurité aux zones d’attente.

 

 

COMMANDE DU BAC N°23 :

 

Le marché a été notifié en juillet 2008 aux Chantiers de Boulogne. La commande porte sur un bac pouvant transporter 4 camions et de 28 voitures. Il a une file de moins suite à une modification de la réglementation (les voitures doivent pouvoir ouvrier les portières)

Il fonctionnera en mono-énergie (plus simple techniquement). Les marins de Duclair et Quillebeuf sont associés sur leur temps de travail à la surveillance du chantier pour éviter les erreurs de construction des deux précédents bacs. Le montant du marché est de 8,8 millions d’Euros. On  s’oriente vers un coût final de 10 millions d’Euros.

Cela donne une mise en service programmée pendant l’été 2010. Il faut prévoir une période d’adaptation technique. La décision d’affectation du bac n’est pas prise (Duclair ou Quillebeuf). Le comité de défense du bac de Quillebeuf est inquiet quant au choix du bac, le bac n°21 n’ayant que deux propulseurs parait inadapté au passage d’eau de Quillebeuf où le courant est fort.

Avec le bac n°23, il y aura deux bacs maritimes récents en service. Un bac est en option dans le marché actuel, sa mise en réalisation n’est pas encore décidée

 

PANNEAUX LUMINEUX :

 

L’installation des panneaux lumineux en amont est programmée en 2010. Pour les carrefours stratégiques la difficulté vient de savoir comment alimenter les panneaux.

Au passage d’eau de la Bouille où le brouillard est fréquent, le manque d’information résultait d’un problème de transmission. Il convient de renseigner les campings cars qu’ils ne peuvent monter sur les bacs fluviaux.

 

DESENCLAVEMENT DE LA BOUCLE DE BROTONNE :

 

La fermeture du passage d’eau de Yainville le dimanche est vécue comme une aberration par la population locale. Les services ne peuvent remédier au problème que par un redéploiement des moyens. La piste de la baisse du trafic à Dieppedalle suite à l’ouverture du Pont Flaubert ne s’est pas concrétisée.

 

QUESTIONS DIVERSES :

 

PASSAGE D’EAU DE QUILLEBEUF :

Pas de problème particulier en 2009. L’étude du déplacement du passage d’eau vers Petiville/Vieux Port vient des raffineries qui remettent en cause la cale de Port Jérome et non des collectivités locales.

 

L’IMPACT DE LA REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE :

Cette réforme supprime la dynamique des ressources des collectivités locales qui devront se contenter de ressources constantes face à des dépenses de fonctionnement non maîtrisables (frais de personnel, aides sociales avec plus de bénéficiaires). L’effort fait depuis 2004 ne pourrait plus se faire (augmentation des effectifs de 40 %, accroissement de l’amplitude horaire, commandes de bacs, de panneaux lumineux, réaménagement des zones d’attente, équipe technique de qualité, ateliers performants)

 

BAC DE LA BOUILLE :

L’affectation du Bac n°22 à Petit Couronne est confirmée. Le bac n°20 reste à la Bouille, des travaux sont envisagés sur le bac n°20 pour rendre le tablier moins bruyant pour les habitations jouxtant la zone d’attente

 

ADHESION A UNE FEDERATION D’USAGERS DES TRANSPORTS PUBLICS :

Ce point sera étudié en bureau

 

RAPPORT FINANCIER :

 

La trésorière étant absente, le Président présente les comptes de l'association, le solde créditeur est de 1747,37 €, il fait état des dépenses, recettes, et subventions. Ci joint le document détaillé. Le bilan financier est adopté à l'unanimité, après vote à main levée.

Le montant de la cotisation annuelle est fixé à 5 Euros.

 

COMPOSITION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION A L’ISSUE DE L’AG :

 

Suite à la démission de l'ensemble des membres du conseil d’administration de l'association et à l'appel à candidatures, après délibération et vote, le nouveau conseil d’administration se compose ainsi :

 

Président : Martial MURRAY

1er  Vice Président : Jean-Pierre MANIABLE

2ème  Vice Présidente : Antoinette PETIT

3ème  Vice Président : Daniel JOUREL

4ème  Vice Président : Didier LEGRAND

5ème  Vice Président : Gérard LENORMAND

6ème  Vice Président : Christian LÉVESQUE

7ème  Vice Présidente : Reine MERCIER

Secrétaire : Jean-Bernard SEILLE 

Trésorière : Stéphanie VANHILLE

 

CLOTURE DE L’ASSEMBLEE GENERALE :

 

L’Assemblée Générale se termine à 21 H 45

Partager cet article
Repost0
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 05:27

Statuts de l'Association des Usagers des Bacs de Seine :

 

 

Article Premier

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : Association des usagers des bacs de Seine.

 

Article 2

Cette association a pour but de défendre de façon indépendante les intérêts des usagers du service public des passages d’eau sur la Seine.

 

Article 3

Le siège social est fixé à la Mairie de Duclair.

Il pourra être transféré par simple décision du conseil d’administration ; la ratification par l’assemblée générale sera nécessaire.

 

Article 4

L’association se compose des membres actifs (personne physique ou morale) à jour de leur cotisation annuelle fixée chaque année par l’assemblée générale.

 

Article 5

Radiations :

La qualité de membre se perd par : a) la démission, b) le décès, c) la radiation prononcée par le conseil d’administration pour non paiement de la cotisation, d) la radiation prononcée par le conseil d’administration pour motif grave.

Les adhérents s’engagent notamment à ne pas avoir de comportement qui puisse nuire à l’image et à la réputation de l’association et notamment à son caractère indépendant.

 

Article 6

Les ressources de l’association comprennent :

1)      le montant des cotisations versées,

2)      les dons et subventions

3)      les recettes d’éventuelles manifestations organisées.

 

Article 7

Conseil d’administration

L’association est dirigée par un conseil de 19 membres, élus pour un an par l’assemblée générale. Les membres sont rééligibles.

Le conseil d’administration choisit parmi ses membres, au scrutin secret, un bureau composé de :

1)       Un président,

2)      huit vice-présidents et huit suppléants,

3)      Un secrétaire

4)      Un trésorier

 

 

 

En cas de vacances, le conseil pourvoit provisoirement au remplacement de ses membres. Il est procédé à leur remplacement définitif par la plus prochaine assemblée générale. Les pouvoirs des membres ainsi élus prennent fin à l’époque où devrait normalement expirer le mandat des membres remplacés.

 
Article 8

Réunion du conseil d’administration

Le conseil d’administration se réunit une fois au moins tous les six mois, sur convocation du président, ou sur la demande du quart de ses membres.

Les décisions sont prises à la majorité des voix. En cas de partage des voix, la voix du président est prépondérante.

 

Article 9

Assemblée générale ordinaire

L’assemblée générale ordinaire comprend tous les membres de l’association. L’assemblée générale ordinaire se réunit une fois par an.

Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l’association sont convoqués par les soins du secrétaire. L’ordre du jour est indiqué sur les convocations.

Le président, assisté des membres du conseil, préside l’assemblée et expose la situation morale de l’association.

Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet le bilan à l’approbation de l’assemblée.

Il est procédé, après épuisement de l’ordre du jour, au remplacement des membres du conseil sortant.

Ne devront être traitées,  lors de l’assemblée générale, que les questions soumises à l’ordre du jour.

 

Article 10

Assemblée générale extraordinaire

Si besoin est, ou sur la demande de la moitié plus un des membres actifs inscrits, le président peut convoquer une assemblée générale extraordinaire, suivant les formalités prévues par l’article 9.

 

Article 11

Dissolution

En cas de dissolution prononcée par les deux tiers au moins des membres présents à l’assemblée générale, un ou plusieurs liquidateurs sont nommées par celle-ci et l’actif, s’il y a lieu, est dévolu conformément à l’article 9 de la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901.

Partager cet article
Repost0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 05:20

Les ennuis des usagers résultent de trois problématiques : les ennuis mécaniques, des horaires inadaptés ou bien un malaise social chez les employés du Conseil Général travaillant sur les bacs.

La fermeture du passage d'eau de Duclair dimanche 31 mai a été mal vécue.

Lors d'une réunion le 1er juillet suivant, entre la conseil d'administration de l'association des usagers das bacs de seine et la direction ports bacs & voies vertes du conseil général, les explications et les mesures correctives ont été présentées.



Ci dessous le vécu et le ressenti des usagers :
 

Dimanche 31 mai à 22h35 : plus de places sur le bac alors que nous étions en avance sur l'horaire !!! peu importe pour quelle sortie, que ce soit urgent où pas, plusieurs voitures sont restées parkées sur Berville à cause d'un capitaine et non aux matelots qui eux ne font qu'exécuter la Capitainerie et qui n'ont pas le pouvoir. Pour toutes les personnes qui sont concernées en usagers et qui ont criés après un Matelot (que le Port Autonome connaît son agenda), quelles sachent formellement que ce n'est pas de sa faute et qu'elles s'en prennent au Capitaine par le biais du Port, (mon Père a travaillé sur ce bac et ne pouvait prétendre à ce que décidait la Direction). Autre avis : dernier bac trop tôt pour un dimanche soir, pourquoi ne pas faire un bac vers 2h du matin, surtout avec les conditions routières qui sont bien connues ? idim pour le samedi. Bonne journée

bonjour Dimanche 31 mai à 22h35 (le dernier bac) le bac était complet. Il restait une quinzaine de véhicule côté Berville-sur-Seine, l'équipage à demander à plusieurs reprise avec instistance au capitaine de doublée le passage mais le capitaine à refuser catégoriquement de refaire une traversée alors que c'est spécifier dans le règlement du bac.

dimanche soir 31mai, etant invités en familles rives gauche nous sommes arrives a 22h25 pour prendre le dernier passage qui etait a 22h35. mais nous nous sommes vu rester sur le quai ,ne genant pas ce personnel qui n'en fait qu'a sa tete , le fait est que le grand bac est je pense encore en panne , c'est l'ancien bac qui est de service  et qu'il y avait pas mal de voiture surement des gens de retour en famille comme nous ,ils n'ont pas pu mettre toutes les voitures ; et vu que c'etait le dernier horaires , ils sont venu faire reculer les voitures en trop sur la cale pour fermer le quai avec les chaines , en nous disant c'est pleins et c'est fini pour ce soir , et si c'etait le grand bac on l'aurait eu !!!!!" avec leur air de Grand chef comme d'habitude "c'est donc une honte, je suis degouté de ce bac depuis des années et surtout de leur personnel, ils auraient pu faire un autre passage pour les six ou sept voitures qui restaient ,Nous avons donc été obligés de faire le tour par le pont de Brotonne ce qui nous fait quasiment une heure de route pour rentrer chez nous ; tout ca a cause de c'est cowboys du bac qui sont intouchables , on ne sais meme pas a qui du conseil general s'adresser pour nos reclamations, et je ne sais meme pas si cela ferais grand chose?ce sont les maitres  a bord !  c'est gens a la cigarette qui est pourtant interdire!!!!! UNE SEULE ENVIE !!!!!VIVEMENT QU'IL Y EST UN PONT ,

bjr , dimanche soir, nous voulions prendre le dernier bac à 22h35 côté berville.
Nous sommes arrivés à 22h30 jusque là pas de soucis , sauf que c'était le petit bac.
Nous étions six voitures qui n'ont pas pu monter.Et bien ils n'ont mis les chaines sous notre nez et nous ont dit que si cela avait été le grand bac nous aurions pu monter;
Ils n'ont rien voulu entendre et n'ont pas voulu faire l'aller retour. Cela leur aurait couté 5 minutes, nous nous avons mis une heure pour faire le tour et rentrer chez nous , au lieu de 20 minutes
c'est vraiment inadmissible, il me semble que c'est un service public.
C'est sur que cela leur aurait fait perdre 5 minutes à boire entre collègues.
Et d'autre part , j'en profite pour signaler, qu'il est interdit de fumer sur le bac, eux ne se gênent pas de le faire.Franchement , je me demande à quoi ils servent.
Cela devrait être comme sur le rhin , pas de service sur le bac en semaine .(juste le chauffeur et le mécano).

Fermeture du passage d'eau de Duclair le soir du dimanche 31 mai 2009

photo publiée sur le site

http://www.marine-marchande.net/

Partager cet article
Repost0
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 05:38

Les panneaux à messages variables installés à chaque cale ces trois derniers mois correspondent à une revendication de l'association des usagers des bacs de Seine. Entre la prise de décision par le Conseil Général et la réalisation, il a fallu plusieurs appel d'offres pour trouver une entreprise répondant au cahier des charges. 


 

Panneaux à message variable
Panneaux à message variable
Panneaux à message variable
Panneaux à message variable
Panneaux à message variable
Panneaux à message variable
Panneaux à message variable
Panneaux à message variable
Panneaux à message variable
Panneaux à message variable

L'amélioration de la situation des usagers résulte de décisions structurantes nécessitant de lourds investissements : construction de bacs, aménagement des voies d'accès, mise en place d'installations comme les panneaux lumineux. L'action d'une association d'usagers est bien un travail de longue haleine. 

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 07:58

ASSEMBLEE GENERALE DU 29 NOVEMBRE 2008

RAPPORT MORAL :

En l’absence du Président Martial Murray, le rapport est lu par Didier Legrand (4ème Vice Président)

Le Vice Président fait voter à main levée le bilan moral, celui ci est adopté à l'unanimité des votants

 

PANNEAUX LUMINEUX - INFORMATION DES USAGERS

 

PANNEAUX A MESSAGE VARIABLE :

Signature en 2008 d’un marché public avec une tranche ferme (16 panneaux à message variable installés aux cales) et une tranche conditionnelle (panneaux installés en amont). Pour les carrefours stratégiques la difficulté vient de savoir comment alimenter les panneaux. Il est prévu une présentation aux usages du plan d’installation. Les tests démarrent à Yainville en janvier 2009. (Coût : 2 millions d’Euros)

 

HORAIRES & INCIDENTS :

Le département étudie pour l’ensemble des transports un système d’information des horaires et des incidents (numéro vert, abonnement SMS …). L’actuel numéro vert des routes est le 0820 076 776 de 6H à 20H les jours ouvrables


BOUCLE D’ANNEVILLE 

 

DESENCLAVEMENT :

En ce qui concerne la traversée de la Seine, du point de vue juridique il n’y a pas d’obligation de résultat. Le Conseil Général est limité en moyens et il a des difficultés de recrutement. Le Conseil Général n’ira pas au-delà en terme d’employés (charges de personnel). Le service en continu (24H sur 24) n’est pas envisageable.

Problématique de la sécurité : la solution est elle la traversée de la Seine ? Il va falloir aussi regarder vers l’Eure.

 

CALE DE BERVILLE :

Le Président du Conseil Général a confirmé le projet d’aménagement de la zone d’attente sur le terrain du Port Autonome pour une réalisation en 2009 (coût 4,5 millions d’Euros)

 

CALE DE DUCLAIR

Pour la Rive Droite, pour résoudre la problématique du carrefour, il faudrait tout casser, les études se poursuivent entre la Ville de Duclair et le Conseil Général

 

LIAISONS AVEC LE COLLEGE DE DUCLAIR ET LE LYCEE DE BARENTIN

Des efforts ont été fait. Malgré tout pour une demi journée de cours à Barentin (3 heures), cela donne pour les enfants un temps de trajet allant de 6h à 14h (8 heures)

 

COMMERCANTS DE DUCLAIR (Intervention de Mr Macé Maire de Duclair)

Les commerçants souffrent des difficultés du bac (pause méridienne, pannes). Bourg-Achard remplace Duclair comme lieu de course. La pause méridienne résulte du statut de bac maritime, celui-ci ne peut fonctionner sans capitaine à bord, les capitaines n’habitent pas la région.

 

COMMANDE DU BAC N°23 :

 

Le marché a été notifié en juillet 2008 aux Chantiers de Boulogne. La commande porte sur un bac pouvant transporter 4 camions et de 28 voitures. Il fonctionnera en mono-énergie (plus simple techniquement . Les marins de Duclair et Quillebeuf seront associés sur leur temps de travail à la surveillance du chantier pour éviter les erreurs de construction des deux précédents bacs. Chaque bac est un prototype, un bac sur la Seine n’est pas un bac sur la Loire. Le montant du marché est de 8,8 millions d’Euros. Cela donne une mise en service programmée en 2010. La décision d’affectation du bac n’est pas prise (Duclair ou Quillebeuf)

 

PANNES & FERMETURE DES PASSAGES D’EAU :

 

FREQUENCES DES PANNES :

Hormis l’arrêt du passage d’eau de Quillebeuf de juillet 2008, le nombre d’heures d’arrêt est inférieur à 500 heures (environ 1 % d’arrêt de fonctionnement, sur un total de 45 000 H). Le 13/11/2008 il a fallu une heure pour rapatrier un bac à Duclair

 

ARRET DU PASSAGE D’EAU DE QUILLEBEUF DE JUILLET 2008 

Un Duc d’Albe était endommagé. Le département a essayé de négocier l'autorisation d'installer la barge prévue à la réalisation des travaux, côté raffinerie. Pour des raisons de sécurité et d'arrivée de pétroliers Exxon/Mobil n'a pas donné cette autorisation, c'est pourquoi la barge a été placée côté cale. Les négociations ont été difficile avec Exxon/Mobil pour au bout du compte, l’accostage d’un seul bateau aux installations portuaires adjacentes pendant la durée des travaux. Dans l'impossibilité de la faire déplacer au moment du passage du bac, le service a donc été arrêté. Les Maires, les usagers et le Comité de Défense du Bac de Quillebeuf ont été prévenus au tout dernier moment car jusqu'au bout il a été tenté de modifier l'emplacement de la barge.

 

EFFECTIFS :

 

DIFFICULTES DE RECRUTEMENT :

Les difficultés de recrutement créent des tensions dues aux absences et aux postes vacants. Il n’y a aucune intention du département de réduire le niveau du service.

(manque de communication sur les postes, défaut d’informations sur les métiers)

La masse salariale est de plus de 5 millions d’Euros par an.

 

SOCIABILITE SUR LES BACS :

L’énervement est réciproque. Il existe actuellement 3 procédures en cour MARINIERS contre USAGERS pour 120 navigants

 

DERIVES MEDICALES :

A Duclair les équipages ne peuvent s’occuper du transport des prélèvements des vétérinaires et du transport des prises de sang d’une rive à l’autre (service rendu par des employés du bac). Cette dérive qui n’est pas connue des services et des élus est désavouée, en cas d’incident la responsabilité du Département peut être mise en cause. La personne du laboratoire qui récupère les échantillons devrait le faire d’une rive à l’autre (aller les prendre rive gauche sans l’intermédiaire des mariniers)

 

DESENCLAVEMENT DE LA BOUCLE DE BROTONNE :

 

La fermeture du passage d’eau de Yainville le dimanche est vécue comme une aberration par la population locale : les services vont étudier , à moyen constant, dans le cadre de l’annualisation, la possibilité de faire des passages le dimanche dans un créneau horaire limité.

 

LA SECURITE DES USAGERS :

 

PASSAGES PRIORITAIRES : Une note de rappel sera faite aux équipages.

 

EXERCICES DE SECURITE : A Duclair et Quillebeuf le dimanche matin, bac à vide, cela permet de tester les connaissances des équipages

 

QUESTIONS DIVERSES :

 

PONT FLAUBERT : le temps d’attente aux passages d’eau de Dieppedalle et Petit Couronne s’est réduit fortement. Une campagne de comptage est en cours. Il n’y a pas de réflexion en cours au sujet du bac de Dieppedalle

 

ATELIERS DE YAINVILLE : l’alarme de déclenche sans cesse depuis une année

 

ADHESION A UNE FEDERATION D’USAGERS DES TRANSPORTS PUBLICS

Ce point sera étudié en bureau

 

RAPPORT FINANCIER :

 

La trésorière étant absente, le secrétaire présente les comptes de l'association, le solde créditeur est de 1636,37 €, il fait état des dépenses, recettes, et subventions. Ci joint le document détaillé. Le bilan financier est adopté à l'unanimité, après vote à main levée.

Le montant de la cotisation annuelle est fixé à 5 Euros.

 

COMPOSITION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION A L’ISSUE DE L’AG :

 

Suite à la démission de l'ensemble des membres du conseil d’administration de l'association et à l'appel à candidatures, après délibération et vote, le nouveau conseil d’administration se compose ainsi :

 

Président : Martial MURRAY

1er  Vice Président : Jean-Pierre MANIABLE

2ème  Vice Président : Antoinette PETIT

3ème  Vice Président : Daniel JOUREL

4ème  Vice Président : Didier LEGRAND

5ème  Vice Président : Gérard LENORMAND

6ème  Vice Président : Louis FAURE

7ème  Vice Président : Christian LÉVESQUE

8ème  Vice Président : Reine MERCIER

Secrétaire : Jean-Bernard SEILLE 

Trésorier : Stéphanie VANHILLE

 

CLOTURE DE L’ASSEMBLEE GENERALE :

 

L’Assemblée Générale se termine à 11 H

Le prochain Conseil d’Administration est programmé à Yainville dans les locaux des services des bacs pour une réunion de concertation.

La prochaine Assemblée Générale est programmée à Heurteauville.

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 04:12

L’assemblée générale du Comité de Défense du Bac de Quillebeuf s’est tenue le 26 septembre 2008 à Quillebeuf en présence d’élus locaux et de représentants des services département de l’Eure et la Seine Maritime

 

LA FERMETURE DU PASSAGE D’EAU DE JUILLET 2008 :

Jusqu’au 23 juin le département de Seine Maritime a négocié avec EXXON pour éviter une fermeture prolongée du passage. Il y a donc eu une décision tardive et une information tardive de la fermeture du passage d’eau que ce soit vis-à-vis des élus locaux et vis-à-vis des usagers.

Pendant les travaux il n’y a eu qu’un débarquement chez Exxon …

 

LES PANNEAUX LUMINEUX :

Le marché des panneaux à message variable a été passé pour l’ensemble des huit passages d’eau. Des travaux de génie civil sont en cours sur plusieurs cales. Les positionnements en amont des cales sont à l’étude.

 

REMPLACEMENT DU BAC DE QUILLEBEUF :

Le marché a été notifié en juillet 2008. La commande porte sur un bac de 28 voitures. Il fonctionnera en mono-énergie. Les marins de Quillebeuf seront associés à la surveillance du chantier pour éviter les erreurs de construction des deux précédents bacs. Le montant du marché est de 8,8 millions d’Euros. Cela donne une mise en service programmée en 2010. Le bac est à priori plutôt destiné au passage d’eau de Quillebeuf.

 

QUESTIONS DIVERSES :

La modification du cycle de travail des marins imposé par les Affaires Maritimes entraîne une tension sociale. De difficiles négociations sont en cours.

Le département travaille sur un projet concernant tous les transports régionaux au sujet de la diffusion des horaires de transport. Un autre projet porte sur l’envoi de SMS par abonnement pour porter à la connaissance des usagers des incidents.

 

RAPPEL :

Il n’y a pas d’obligation de service public pour les passages d’eau. Il convient donc de rester vigilant pour le maintient des bacs

Compte rendu de l'AG du Comité de Défense du bac de Quillebeuf du 26 09 2008
Compte rendu de l'AG du Comité de Défense du bac de Quillebeuf du 26 09 2008
Compte rendu de l'AG du Comité de Défense du bac de Quillebeuf du 26 09 2008
Partager cet article
Repost0
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 03:24

INFRASTRUCTURE :

 
Situation avant 2004 :
 
3 bacs maritimes (1 bac de réserve)
8 bacs fluviaux (le bac de Jumièges servait de bac de réserve)
aucune commande en cours
 
Situation en 2008
 
3 bacs maritimes (1 bac de réserve)
9 bacs fluviaux (1 bac de réserve)
une commande en cours (prochain bac de Duclair)
 
EFFECTIFS (entre 2004 et 2007) :
 
L’effectif des marins passe de 38 à 41 (dont un capitaine en plus)
L’effectif des mariniers passe de 44 à 57
Cela se traduit pas un nombre d’heure d’exploitation passant de 40 000 à 45000
 
PEAGES :
 
La gratuité totale a été mise en place en 2005
 
 
INFORMATION DES USAGERS :
 
L’installation de 16 panneaux à message variable (dit panneaux lumineux) est commandée
Le retard de réalisation résulte d’un appel d’offres infructueux
 
AMENAGEMENT DES ZONES D’ATTENTE :
 
En 2007 réalisation du réaménagement de la zone d’attente de Dieppedalle
Commande du réaménagement de la zone d’attente de Berville sur Seine
 
LES ATTENTES DES USAGERS :
 
DESENCLAVEMENT DE LA BOUCLE D’ANNEVILLE :
 
Sans pont et après l’échec du super bac, le désenclavement de la boucle d’Anneville devient un sujet crucial, pour répondre aux besoins il faudrait un second passage d’eau ouvert 24 H sur 24, les élus sont ils prêts à s’engager dans cette voie ?
 
DESENCLAVEMENT DE LA BOUCLE DE BROTONNE :
 
La problématique est différente. La fermeture du passage d’eau de Yainville le dimanche est vécue comme une aberration par la population locale
 
INFORMATIONS DES USAGERS & VECU QUOTIDIEN :
 
La gestion quotidienne des panneaux lumineux devra être fine et un dialogue entre usagers et service des bacs devrait être formalisé
 


 
BILAN 2004-2008 ET ATTENTES DES USAGERS
Usagers râlant dans les années 20 à Val de la Haye ... 

- Alors quoi ! Dans combien de temps passons nous ?

- une minute monsieur ! l'Administration a réformé mon bac et le remplaçant est prévu pour 1936

En entête : Les passages d'eau sont la continuation naturelle des routes

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 08:06

Les commentaires ci joint sont le témoignage de la galère des usagers du Bac de Duclair. 

Vos témoignages aident à structurer l'argumentaire de l'association.
 

Merci de na pas mettre d'attaque nominative.
 


 
 


MAIL : bacsdeseine@yahoo.fr

L'association ne gère pas les bacs, elle regroupe des usagers organisés en association


 

LES REVENDICATIONS DE L’ASSOCIATION (AG DU 27 MAI 2011) :

 

Suite à débats, réception de courriers et messages sur le blog les principales revendications de l’association sont :

- Un bac à Yainville le dimanche de 10 h à 18 h (une équipe)

- Etudier la faisabilité d’un décalage des horaires à Duclair d’une demi heure (5 H - 23H au lieu de 4 H30 - 22H30

- Améliorer la priorité entre les poids lourds et les véhicules légers au bac de Duclair (une gestion des flux des poids lourds moins défavorable aux véhicules légers)

- Régler le problème acoustique du bac de Duclair lorsqu’il tape sur la cale

- Supprimer le feu clignotant à Duclair le dimanche lors du débarquement des véhicules

- Aménager les zones d’attente à Berville sur Seine (actuellement dangereuse pour les riverains) et à Mesnil sous Jumièges (actuellement en plein virage)

- Panneaux lumineux : améliorer la réactivité des messages, assurer une permanence couvrant les horaires de passage

- Développer d’autres supports d’informations des usagers

- Rendre accessible les cahiers de revendication et de doléance sur les bacs maritimes

- Mettre en place des formations spécifiques pour le personnel pour améliorer les relations avec les usagers (du type accueil du public, gestion du stress)

 

Partager cet article
Repost0