Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 08:14

La Bouillotte n°3 est disponible sur le site officiel de la Bouille
www.labouille.fr

On y trouve une interview du dernier passeur d'Hautot sur Seine

La Bouillote n°3
Repost 0
Jean-Bernard SEILLE Jean-Bernard SEILLE - dans la bouille livres et internet
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 07:50

Entre Rouen et le Havre, il y a onze bacs pouvant faire passer des véhicules d'une rive à l'autre.


entre Dieppedalle et Grand Quevily
 entre Val de la Haye et Grand Couronne
 
entre Sahurs et la Bouille
 entre Duclair et Berville sur Seine
 
entre Mesnil sous Jumièges et Yville sur Seine
 entre Jumièges et Heurteauville
 
entre Yainville et Heurteauville
 entre La Mailleraye sur Seine et Le Trait
 
entre Caudebec et Nore Dame de Bliquetuit
 entre Notre Dame de Gravenchon et Quillebeuf
 
entre Berville sur Mer et Saint Vigor d'Ymonville
 vedette et barque à Petit Couronne


Certains passages d'eau pour piétons disposent d'une vedette motorisée

Repost 0
Jean-Bernard SEILLE Jean-Bernard SEILLE - dans galerie des bacs
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 07:27

En 2005 le logo de la Seine Maritime a changé. Le bac 21 de Duclair peint aux anciennes couleurs a dù changé de look.


 
 
 
 
 
 
 


Même si un autocollant de l'ancien logo continue à faire de la résistance sur le bac n°15 en ce début d'année 2009, on remarque surtout le drapeau de la Seine Maritime au dessus de chaque bac

Repost 0
Jean-Bernard SEILLE Jean-Bernard SEILLE - dans actualité
commenter cet article
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 04:24
Le bac n°6
Le bac n°6
Le bac n°6

Le bac n°6 a été en service à Duclair de 1930 à 1960. Construit à Saint Nazaire, il mesure 46,80 mètres de long et peut embarquer une douzaine de véhicules. Lors de son voyage de Saint Nazaire à Duclair il rompit ses amares lors d'une tempète, un cargo anglais le remorqua à Guernesey.

Ce bac révolutionnaire à vapeur et à hélice était avant guerre régulièrement en panne ou bien en remplacement des autres bacs. Le conseil général Mr De Malartic ne pouvait que déclarer : " Nous ne pouvons tolérer plus de temps d'être traités en parents pauvres et d'être livrés sans défense à un arbitraire d'autant plus odieux que les premières victimes en sont de modestes agriculteurs et des ouvriers " ...

source : LE PUCHEUX n°68 de la Toussaint 1999

Le bac n°6
Le bac n°6
Le bac n°6
Le bac n°6
Le bac n°6
Le bac n°6
Le bac n°6
Le bac n°6
Le bac n°6
Le bac n°6
Le bac n°6
Repost 0
Jean-Bernard SEILLE Jean-Bernard SEILLE - dans nos chers disparus duclair
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 07:38

Le 29 mai 1959 la liaison par vedette fluviale entre La Bouille et Rouen est réouverte après une interruption de 24 ans.

Elle est assurée par le Drecky. Cette liaison à vocation touristique ne résistera pas au premier choc pétrolier et elle sera fermée en 1974.

 

Le Drecky
Le Drecky
Le Drecky
Le Drecky
Le Drecky
Le Drecky
Le Drecky
Le Drecky
Le Drecky
ESCALE AU VAL DE LA HAYE FACE A LA CALE DE GRAND COURONNE

ESCALE AU VAL DE LA HAYE FACE A LA CALE DE GRAND COURONNE

Le Drecky
Le Drecky
Repost 0
Jean-Bernard SEILLE Jean-Bernard Seille - dans les bateaux la bouille
commenter cet article
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 04:22

Les bacs de Duclair de 1872 à aujourd'hui :


 


Le bac de Duclair en service de 1872 à 1930


 


Le bac n°6 en service de 1930 à 1960


 


Le bac n°6 coulé en 1944 et son remplaçant


 


Le bac n°8 en service de 1960 à 1970 dans ses deux versions


 


Le bac n°14 en service depuis 1970, bac remplaçant depuis 1999


 


Le bac n°21 en service depuis 1999, repeint en 2005

Repost 0
Jean-Bernard SEILLE Jean-Bernard SEILLE - dans galerie des bacs duclair
commenter cet article
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 07:58

ASSEMBLEE GENERALE DU 29 NOVEMBRE 2008

RAPPORT MORAL :

En l’absence du Président Martial Murray, le rapport est lu par Didier Legrand (4ème Vice Président)

Le Vice Président fait voter à main levée le bilan moral, celui ci est adopté à l'unanimité des votants

 

PANNEAUX LUMINEUX - INFORMATION DES USAGERS

 

PANNEAUX A MESSAGE VARIABLE :

Signature en 2008 d’un marché public avec une tranche ferme (16 panneaux à message variable installés aux cales) et une tranche conditionnelle (panneaux installés en amont). Pour les carrefours stratégiques la difficulté vient de savoir comment alimenter les panneaux. Il est prévu une présentation aux usages du plan d’installation. Les tests démarrent à Yainville en janvier 2009. (Coût : 2 millions d’Euros)

 

HORAIRES & INCIDENTS :

Le département étudie pour l’ensemble des transports un système d’information des horaires et des incidents (numéro vert, abonnement SMS …). L’actuel numéro vert des routes est le 0820 076 776 de 6H à 20H les jours ouvrables


BOUCLE D’ANNEVILLE 

 

DESENCLAVEMENT :

En ce qui concerne la traversée de la Seine, du point de vue juridique il n’y a pas d’obligation de résultat. Le Conseil Général est limité en moyens et il a des difficultés de recrutement. Le Conseil Général n’ira pas au-delà en terme d’employés (charges de personnel). Le service en continu (24H sur 24) n’est pas envisageable.

Problématique de la sécurité : la solution est elle la traversée de la Seine ? Il va falloir aussi regarder vers l’Eure.

 

CALE DE BERVILLE :

Le Président du Conseil Général a confirmé le projet d’aménagement de la zone d’attente sur le terrain du Port Autonome pour une réalisation en 2009 (coût 4,5 millions d’Euros)

 

CALE DE DUCLAIR

Pour la Rive Droite, pour résoudre la problématique du carrefour, il faudrait tout casser, les études se poursuivent entre la Ville de Duclair et le Conseil Général

 

LIAISONS AVEC LE COLLEGE DE DUCLAIR ET LE LYCEE DE BARENTIN

Des efforts ont été fait. Malgré tout pour une demi journée de cours à Barentin (3 heures), cela donne pour les enfants un temps de trajet allant de 6h à 14h (8 heures)

 

COMMERCANTS DE DUCLAIR (Intervention de Mr Macé Maire de Duclair)

Les commerçants souffrent des difficultés du bac (pause méridienne, pannes). Bourg-Achard remplace Duclair comme lieu de course. La pause méridienne résulte du statut de bac maritime, celui-ci ne peut fonctionner sans capitaine à bord, les capitaines n’habitent pas la région.

 

COMMANDE DU BAC N°23 :

 

Le marché a été notifié en juillet 2008 aux Chantiers de Boulogne. La commande porte sur un bac pouvant transporter 4 camions et de 28 voitures. Il fonctionnera en mono-énergie (plus simple techniquement . Les marins de Duclair et Quillebeuf seront associés sur leur temps de travail à la surveillance du chantier pour éviter les erreurs de construction des deux précédents bacs. Chaque bac est un prototype, un bac sur la Seine n’est pas un bac sur la Loire. Le montant du marché est de 8,8 millions d’Euros. Cela donne une mise en service programmée en 2010. La décision d’affectation du bac n’est pas prise (Duclair ou Quillebeuf)

 

PANNES & FERMETURE DES PASSAGES D’EAU :

 

FREQUENCES DES PANNES :

Hormis l’arrêt du passage d’eau de Quillebeuf de juillet 2008, le nombre d’heures d’arrêt est inférieur à 500 heures (environ 1 % d’arrêt de fonctionnement, sur un total de 45 000 H). Le 13/11/2008 il a fallu une heure pour rapatrier un bac à Duclair

 

ARRET DU PASSAGE D’EAU DE QUILLEBEUF DE JUILLET 2008 

Un Duc d’Albe était endommagé. Le département a essayé de négocier l'autorisation d'installer la barge prévue à la réalisation des travaux, côté raffinerie. Pour des raisons de sécurité et d'arrivée de pétroliers Exxon/Mobil n'a pas donné cette autorisation, c'est pourquoi la barge a été placée côté cale. Les négociations ont été difficile avec Exxon/Mobil pour au bout du compte, l’accostage d’un seul bateau aux installations portuaires adjacentes pendant la durée des travaux. Dans l'impossibilité de la faire déplacer au moment du passage du bac, le service a donc été arrêté. Les Maires, les usagers et le Comité de Défense du Bac de Quillebeuf ont été prévenus au tout dernier moment car jusqu'au bout il a été tenté de modifier l'emplacement de la barge.

 

EFFECTIFS :

 

DIFFICULTES DE RECRUTEMENT :

Les difficultés de recrutement créent des tensions dues aux absences et aux postes vacants. Il n’y a aucune intention du département de réduire le niveau du service.

(manque de communication sur les postes, défaut d’informations sur les métiers)

La masse salariale est de plus de 5 millions d’Euros par an.

 

SOCIABILITE SUR LES BACS :

L’énervement est réciproque. Il existe actuellement 3 procédures en cour MARINIERS contre USAGERS pour 120 navigants

 

DERIVES MEDICALES :

A Duclair les équipages ne peuvent s’occuper du transport des prélèvements des vétérinaires et du transport des prises de sang d’une rive à l’autre (service rendu par des employés du bac). Cette dérive qui n’est pas connue des services et des élus est désavouée, en cas d’incident la responsabilité du Département peut être mise en cause. La personne du laboratoire qui récupère les échantillons devrait le faire d’une rive à l’autre (aller les prendre rive gauche sans l’intermédiaire des mariniers)

 

DESENCLAVEMENT DE LA BOUCLE DE BROTONNE :

 

La fermeture du passage d’eau de Yainville le dimanche est vécue comme une aberration par la population locale : les services vont étudier , à moyen constant, dans le cadre de l’annualisation, la possibilité de faire des passages le dimanche dans un créneau horaire limité.

 

LA SECURITE DES USAGERS :

 

PASSAGES PRIORITAIRES : Une note de rappel sera faite aux équipages.

 

EXERCICES DE SECURITE : A Duclair et Quillebeuf le dimanche matin, bac à vide, cela permet de tester les connaissances des équipages

 

QUESTIONS DIVERSES :

 

PONT FLAUBERT : le temps d’attente aux passages d’eau de Dieppedalle et Petit Couronne s’est réduit fortement. Une campagne de comptage est en cours. Il n’y a pas de réflexion en cours au sujet du bac de Dieppedalle

 

ATELIERS DE YAINVILLE : l’alarme de déclenche sans cesse depuis une année

 

ADHESION A UNE FEDERATION D’USAGERS DES TRANSPORTS PUBLICS

Ce point sera étudié en bureau

 

RAPPORT FINANCIER :

 

La trésorière étant absente, le secrétaire présente les comptes de l'association, le solde créditeur est de 1636,37 €, il fait état des dépenses, recettes, et subventions. Ci joint le document détaillé. Le bilan financier est adopté à l'unanimité, après vote à main levée.

Le montant de la cotisation annuelle est fixé à 5 Euros.

 

COMPOSITION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION A L’ISSUE DE L’AG :

 

Suite à la démission de l'ensemble des membres du conseil d’administration de l'association et à l'appel à candidatures, après délibération et vote, le nouveau conseil d’administration se compose ainsi :

 

Président : Martial MURRAY

1er  Vice Président : Jean-Pierre MANIABLE

2ème  Vice Président : Antoinette PETIT

3ème  Vice Président : Daniel JOUREL

4ème  Vice Président : Didier LEGRAND

5ème  Vice Président : Gérard LENORMAND

6ème  Vice Président : Louis FAURE

7ème  Vice Président : Christian LÉVESQUE

8ème  Vice Président : Reine MERCIER

Secrétaire : Jean-Bernard SEILLE 

Trésorier : Stéphanie VANHILLE

 

CLOTURE DE L’ASSEMBLEE GENERALE :

 

L’Assemblée Générale se termine à 11 H

Le prochain Conseil d’Administration est programmé à Yainville dans les locaux des services des bacs pour une réunion de concertation.

La prochaine Assemblée Générale est programmée à Heurteauville.

 

Repost 0
Jean-Bernard SEILLE Association des Usagers des bacs de Seine - dans associations d'usagers
commenter cet article
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 08:50

CE BAC CE TROUVE SUR L ILE ST MARTIN EN FACE DE MOISSON DANS LES YVELYNES ET IL SERT A FAIRE TRAVERSER LES VACHES ALLANT BROUTER SUR L'ILE (QUEL DESTIN !)


Témoignage de Guillaume R. :

le bac N°12 est visible à Jeufosse à 5 km de Vernon direction Mantes et non pas à Moisson (beaucoup plus en amont).

Il est visible pour les rouennais ou havrais qui utilisent la ligne SNCF Paris Le Havre, depuis le train.
 Voici une photo de celui ci avec une vedette qui devrait aussi vous dire quelque chose :
 

Le bac n°12 a été mis en service en 1966 à Yainville pour être affecté au passage d'eau de Grand Couronne - Val de la Haye (colonne Napoléon). Il a été remplacé par le bac n°15 lors du transfert du passage d'eau à Petit Couronne (entre 1972 et 1976). La carte postale du bac n°12 le montre avec en arrière plan la raffinerie Shell de Petit Couronne.

SOURCE : http://bordabord.org/news/les-touristes

SOURCE : http://bordabord.org/news/les-touristes

On a retrouvé le bac n°12
On a retrouvé le bac n°12
Repost 0
Jean-Bernard SEILLE Jean-Bernard SEILLE - dans nos chers disparus val de la haye
commenter cet article
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 05:28
Le passage interdépartemental de Caumont

Le passage d'eau de Caumont relie Caumont bas situé dans l'Eure à la chaussée de Caumont qui limite les communes de Saint Pierre de Manneville et de Sahurs situées en Seine.

Le passage secondaire va concurencer celui de Val de Leux à partir de 1840 et entrainer la fermeture de celui ci en 1870. En 1871 le passage d'eau devient interdépartemental, il est co géré par les deux départements comme celui du Vieux Port.

En 1967 le passage d'eau est fermé. Depuis les riverains continuent à entretenir l'abri situé rive droite en attendant une hypothétique réouverture du passage.

Avant la révolution le passage appartenait à Louis d'ESTAMPES dit le marquis d'ESTAMPES, marquis de MAUNY, seigneur et patron de Barneville, Caumont, St Ouen, la Trinité, Bardouville et la Bouille, seigneur de Thouberville, la Houssaye, Plasne-le-Vivier, Baulieu et Laubrière. Ce seigneur détenait les droit de pêche et de passage entre Mauny et la Bouille.

 

Le passage interdépartemental de Caumont
Le passage interdépartemental de Caumont
Le passage interdépartemental de Caumont
Le passage interdépartemental de Caumont
Le passage interdépartemental de Caumont
Le passage interdépartemental de Caumont
Le passage interdépartemental de Caumont
Le passage interdépartemental de Caumont
Le passage interdépartemental de Caumont
Repost 0
Jean-Bernard SEILLE Jean-Bernard SEILLE - dans les barques
commenter cet article
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 04:24

En 1947 l'ancien bac du Hode est renfloué pour être réparé et transformé aux Chantiers de Normandie à Grand Quevilly. 

En juillet 1949 il reprend son service pour 10 ans jusqu'à l'ouverture du Pont de Tancarville le 25 juillet 1959.

Il est ensuite cédé au Yacht Touring Club de Rouen, il servira de ponton pendant plus de dix ans au pied du pont Boieldieu sur le quai de la rive gauche.
 

Le bac du Hode après guerre
Le bac du Hode après guerre
Le bac du Hode après guerre
Le bac du Hode après guerre
Le bac du Hode après guerre
Le bac du Hode après guerre
Le bac du Hode après guerre
Le bac du Hode après guerre
Le bac du Hode après guerre
Le bac du Hode après guerre
Le bac du Hode après guerre
Le bac du Hode après guerre
Repost 0
Jean-Bernard SEILLE Jean-Bernard SEILLE - dans nos chers disparus
commenter cet article