Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 20:59

Avant 1920, le port de Rouen n’ayant qu’un slipway en travers pour la mise à sec des navires, la Chambre de commerce adopte la génération des docks flottants. Le premier dock – 4 200 tonnes – arrive à Rouen en 1919 en provenance d’un chantier de Hambourg, dans le cadre de dommages de guerre. Il est positionné d’abord au bassin au pétrole de Petit-Quevilly puis en 1930 à la darse de Petit-Couronne. Cette darse, aménagée en centre de réparation navale, recevra plus tard les quatre docks flottants qui seront exploités par les Chantiers de Normandie, deux de 8 000 tonnes et deux de 4 200 tonnes. De 1940 à 1944, l’occupant monopolise la darse de Petit-Couronne et réquisitionne la jeunesse de Rouen. En quittant Rouen, l’armée allemande coulera trois des quatre docks. Ils seront renfloués après la guerre et leur exploitation sera intense. De 1940 à 1986, 3 660 bateaux passeront sur les docks flottants de Petit-Couronne. Un dock plus volumineux de 14 000 tonnes sert encore aujourd’hui dans le bassin Saint-Gervais

Exposition sur les docks flottants de Rouen
Exposition sur les docks flottants de Rouen
Exposition sur les docks flottants de Rouen
Exposition sur les docks flottants de Rouen
Exposition sur les docks flottants de Rouen
Exposition sur les docks flottants de Rouen
Exposition sur les docks flottants de Rouen

Partager cet article

Repost 0
Jean-Bernard SEILLE bacs de la basse Seine - dans actualité
commenter cet article

commentaires